Actu-Rando

Site d'actualité sur la randonnée sous toutes ses formes

Voilà la seule façon avec laquelle vous devez courir pour perdre du poids
Bien-être

Voilà la seule façon avec laquelle vous devez courir pour perdre du poids

La célèbre maxime ‘No pain, no gain”, si souvent prônée dans le monde du sport, se trouve aujourd’hui remise en question par les nouvelles méthodes de perte de poids et d’entraînement en course à pied.

Courir toujours plus vite n’est peut-être pas la stratégie la plus judicieuse. Découvrons pourquoi opter pour une course plus lente peut s’avérer être une méthode plus efficace pour perdre du poids.

Lire aussi :

Pourquoi Courir Lentement est une Excellente Idée quand on Veut Perdre du Poids ?

L’idée reçue selon laquelle plus l’effort est intense, plus il est efficace pour perdre du poids est à revoir. Courir en endurance fondamentale, c’est-à-dire à un rythme permettant de parler sans être essoufflé, s’avère en effet plus efficace pour brûler des graisses. Ce footing lent, loin d’être une perte de temps, est en réalité une stratégie d’entraînement judicieuse.

Courir Lentement pour Perdre du Poids : C’est Quoi l’Endurance Fondamentale ?

L’endurance fondamentale, largement adoptée par les champions, implique des efforts de longue durée à une intensité moyenne (60 à 75 % de la fréquence cardiaque maximale). Cette allure permet de courir pendant des heures sans essoufflement, favorisant ainsi une combustion efficace des graisses sans acidification excessive des muscles due à l’accumulation de lactate.

Footing et Minceur : Pourquoi Courir Lentement Permet de Brûler Plus de Graisse ?

À faible intensité, l’oxygène devient le principal fournisseur d’énergie, permettant ainsi la combustion des graisses après les premières dizaines de minutes de l’effort. Cette méthode, contrairement à un entraînement à haute intensité, maintient un taux de lactate stable et faible, évitant l’acidification des muscles et favorisant une endurance plus longue.

Sur le même sujet  Reprise du sport : combien de temps avant de voir les résultats sur le corps ?

Endurance Fondamentale : Mon Programme d’Entraînement à Faible Allure pour Perdre du Poids !

Un programme d’entraînement en endurance fondamentale doit être adapté selon le niveau du coureur. Pour les débutants ou ceux revenant de blessure, la majorité de l’entraînement se fait à cette allure. Pour les coureurs réguliers, deux tiers de l’entraînement doivent être en endurance fondamentale, avec le reste à une intensité plus élevée. Il est crucial d’augmenter progressivement la durée des courses sans forcément chercher à augmenter la vitesse.

Fréquence Cardiaque Maximale : Ce qu’il Faut Savoir !

La fréquence cardiaque maximale individuelle varie selon plusieurs facteurs, y compris la distance entre les carotides et les pieds. Cette variabilité influence la FC max selon le sport pratiqué. Pour l’entraînement en endurance fondamentale, il est essentiel de tenir compte de cette particularité et de s’équiper d’un cardiofréquencemètre pour un suivi précis. La connaissance de sa FC max personnelle est un atout, mais il est tout aussi important de se reconnecter avec son corps et ses sensations.

À Quelle Heure Courir ?

Notre corps suit un rythme circadien d’environ 24 heures, influencé par divers facteurs tels que la libération de cortisol et l’alternance jour/nuit. Courir à certains moments de la journée, en alignement avec ce rythme, peut être plus bénéfique pour l’effort physique et la perte de poids.

Résumé en points clés sur la course à pied :

  1. Courir lentement en endurance fondamentale est plus efficace pour brûler des graisses que de courir rapidement.
  2. L’endurance fondamentale se caractérise par des efforts de longue durée à une intensité moyenne (60-75% de la FC max).
  3. La combustion des graisses est optimisée à faible intensité après les premières dizaines de minutes d’exercice.
  4. Un programme d’entraînement adapté inclut une majorité de séances en endurance fondamentale, augmentant progressivement la durée sans forcément accroître la vitesse.
  5. Choisir le bon moment pour courir, en accord avec le rythme circadien, maximise les bénéfices de l’exercice.
Please follow and like us:
Noter cet article

LEAVE A RESPONSE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Guillaume Aigron
Grand passionné de randonnée et de montagne. Je vous fais profiter de bons plans et de bonnes idées pour vos futurs voyages.