Actu-Rando

Site d'actualité sur la randonnée sous toutes ses formes

Cette astuce pour mieux dormir est validée par la science !
Bien-être

Cette astuce pour mieux dormir est validée par la science !

Le sommeil de qualité commence par une journée active : boostez votre exercice pour vaincre les insomnies.

Une bonne nuit de sommeil est cruciale pour notre bien-être, mais atteindre ce nirvana nocturne est souvent plus complexe qu’il n’y paraît. Malgré nos meilleures intentions, un sommeil de qualité peut parfois nous échapper, affectant notre santé et notre quotidien. Une récente étude de l’Université de South Australia révèle cependant que la clé d’un sommeil réparateur réside dans la structure de notre journée, notamment l’exercice physique.

Lire aussi :

L’importance de l’activité physique pour un sommeil réparateur

L’étude de l’Université de South Australia démontre un lien direct entre la qualité du sommeil et le niveau d’activité physique. Examinant divers composants de l’utilisation du temps et différents aspects du sommeil parmi 1168 enfants (âge moyen 12 ans) et 1360 adultes (leurs parents, âge moyen 44 ans, principalement des mères), les résultats sont clairs : enfants et adultes pratiquant régulièrement une activité physique modérée à vigoureuse rencontrent moins de problèmes de sommeil, ressentent moins de fatigue et jouissent d’une meilleure qualité de sommeil.

Les directives australiennes en matière de sommeil

Selon les directives australiennes, la plupart des adultes ont besoin d’environ huit heures de sommeil par nuit, tandis que les enfants et les adolescents nécessitent de 8 à 11 heures. Cette recommandation souligne l’importance d’un repos adéquat pour maintenir une santé et un bien-être optimaux, à tous les âges de la vie.

Sur le même sujet  Si je rêve de quelqu'un, rêve-t-il également de moi ?

Comprendre les facteurs influençant la qualité du sommeil

Dr Lisa Matricciani, chercheuse à l’UniSA, souligne l’importance de comprendre les facteurs affectant la qualité du sommeil. Selon elle, il est essentiel de regarder au-delà des activités précédant immédiatement le coucher et de considérer l’ensemble de nos activités diurnes. L’étude révèle que ces dernières ont un impact significatif sur différents aspects de notre sommeil, allant de la qualité au temps total de sommeil, en passant par la fatigue diurne et l’heure du coucher.

Les simulations de l’étude : activités diurnes vs sommeil nocturne

L’étude a simulé différentes situations pour examiner comment l’extension ou la restriction de certaines activités diurnes affecte le sommeil. Il en ressort que l’augmentation de l’activité physique modérée à vigoureuse chez les enfants et les adultes améliore sensiblement la fatigue, les troubles du sommeil et la qualité générale de ce dernier.

Le paradoxe du temps alloué au sommeil

Un résultat surprenant de l’étude indique que consacrer plus de temps au sommeil peut paradoxalement conduire à un sommeil plus agité. Cela met en lumière l’importance de la qualité du sommeil par rapport à sa quantité et réaffirme le rôle central de l’activité physique dans l’atteinte d’un repos nocturne de qualité.

Vers une solution accessible pour un meilleur sommeil

Cette recherche souligne une vérité souvent oubliée : un bon sommeil nécessite une journée bien remplie et active. Au lieu de se concentrer uniquement sur les rituels du coucher, intégrer une activité physique régulière dans notre routine quotidienne pourrait être la clé pour vaincre les troubles du sommeil. Une approche qui, selon Dr Matricciani, pourrait représenter un objectif réalisable pour la plupart d’entre nous.

Sur le même sujet  Pour garder la forme après 50 ans : l'exercice simple qui fait toute la différence

Cet article explore les résultats d’une étude de l’Université de South Australia, qui met en lumière le lien étroit entre l’activité physique diurne et la qualité du sommeil nocturne. À travers l’analyse de l’emploi du temps et des habitudes de sommeil de plus de 2500 participants, l’étude révèle que des niveaux plus élevés d’activité physique conduisent à un sommeil de meilleure qualité, moins de fatigue et moins de troubles du sommeil. Alors que la société se concentre souvent sur les routines pré-coucher pour améliorer le sommeil, cette recherche suggère qu’une journée active est tout aussi cruciale pour une nuit de repos efficace.

Source : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S2352721823002504

Please follow and like us:
Noter cet article

LEAVE A RESPONSE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Guillaume Aigron
Grand passionné de randonnée et de montagne. Je vous fais profiter de bons plans et de bonnes idées pour vos futurs voyages.